Archives mensuelles : février 2016

Intervention de l’association « Génération Numérique » mardi 14 Juin

Dans une démarche de sensibilisation et de prévention, l’association « Génération Numérique » interviendra auprès des classes de 5e le mardi 14 Juin.

Pour les 5eB de 9h30 à 11h30

Pour les 5eA de 13h à 15h

Pour les 5eC de 15h à 17h

 

Cette intervention permet aux élèves d’éveiller leur curiosité et d’aiguiser leur sens critique tout en leur permettant d’acquérir des notions civiques et juridiques. L’association « Génération Numérique » informe les élèves sur les dangers des réseaux sociaux et des nouvelles applications mobiles (facebook, snapchat…) mais également sur le cyber-harcèlement et sur les jeux vidéos de plus en plus violents et source d’addiction.

 

 

 

La rentrée vue par les lycéens

 

 

                Aujourd’hui, 2 élèves de seconde B, Marie FACQUER et Lettelie POTTEVIN sont interviewées sur leur rentrée en seconde au lycée St Augustin.

 

 

 

Redoutiez-vous l’entrée en seconde ?

Marie : « Oui, bien sûr ! Etre nouvelle dans un établissement suscite toujours une inquiétude et une appréhension comme tout changement. « Vais-je me faire des amis ? », « Est-ce que je vais réussir là-bas ? », « Me sentirais-je bien intégrée ? » Toutes ces petites questions que nous nous posons génèrent une certaine angoisse. Mais grâce à la semaine de pré-rentrée, j’ai pu découvrir les locaux ainsi que certains de mes nouveaux camarades. »

Lettelie : « Je n’ai pas vraiment appréhendé cette rentrée. Je connaissais déjà la plupart de mes camarades, les locaux et certains professeurs. Chaque année, on nous répète qu’il  « faudra travailler davantage » et que « ce sera plus dur que l’année d’avant ». Au collège, il n’y avait pas une très grande marche entre chaque classe, alors je me suis dit que ce serait pareil pour la classe de seconde. Mais, j’ai eu tort ! J’aurai du bien davantage anticiper et préparer cette rentrée. Il y a « un réel fossé » qui sépare la classe de troisième et la classe de seconde. »

 

Votre intégration s’est-elle bien passée ?

L : « Etant à St Augustin depuis la 6ème, je connaissais déjà un certain nombre de personnes en entrant en 2nde. Ça n’a donc pas été compliqué. J’ai pu découvrir au fur et à mesure de nouvelles personnes. Je pense que notre voyage d’intégration en Belgique et à Bruges a été bénéfique pour les nouveaux. Cela a aussi permis de connaître davantage certains camarades. »

M : « Oui très bien, notamment grâce au voyage d’intégration. Je me suis fait de nouveaux amis et j’ai pu aussi découvrir des personnes avec qui je n’avais pas encore parlé jusque-là. Ce voyage m’a aussi permis de découvrir mes professeurs sous un autre angle lors de la sortie en vélo dans les rues de Bruges par exemple. »

 

Marie, pourquoi avoir choisi comme établissement St Augustin ?

M : « Oh ! C’est une très longue histoire. Mon ancien établissement Notre Dame à Poissy, s’arrête à la troisième, il fallait donc me trouver un lycée. Mon établissement travaillait en collaboration avec l’établissement Notre Dame des Oiseaux à Verneuil. L’ennui était le transport, il fallait prendre le bus puis le train ! De plus, la capacité de l’établissement me faisait un peu peur, dix classes de seconde était un nombre que je n’arrivais pas à me représenter. J’ai donc contacté le lycée St Augustin. On m’a tout de suite accordé un rendez-vous durant lequel j’ai compris que cet établissement était celui qu’il me fallait : convivial, familial. De plus, l’idée de participer à la création d’un lycée m’a tout de suite plu. »

Avez-vous vu des différences entre la troisième et la seconde ?

L : « Oui, un fossé ! Nous sommes beaucoup plus « libres » mais nous devons être plus autonomes. Le rythme et les méthodes de travail changent. On s’y adapte plus ou moins facilement. »

M : « Il est évident qu’on remarque des différences, les méthodes et les exigences sont différentes tout comme d’un niveau supérieur mais on s’y adapte et heureusement d’ailleurs ! (Rire) Nous avons aussi laissé derrière nous des matières comme les arts plastiques, la musique et la technologie, qui faisaient bien remonter les moyennes, pour une nouvelle matière de découverte : les sciences économiques et sociales. »

 

Programme du Carême

 

 

Nous approchons de la période du Carême, 40 jours pour se recentrer sur l’essentiel, se remettre a l’écoute de la Parole de Dieu, se recentrer sur Lui … afin de préparer notre cœur à la fête de la Résurrection du Christ, le jour de Pâques.

 

Durant la période du Carême, les élèves de Saint Augustin sont invités à s’associer à des temps de prière et de réconciliation, mais aussi à des actions de partage et de solidarité.

 

LA PRIERE : pour consacrer du temps à Dieu

Messe des cendres : mercredi 10 février à 9h à l’église de St Germain

Messes tous les vendredis de carême de 12h15 à 12h45 à l’oratoire

Temps de prière tous les mardis de 12h15 à 12h45 à l’oratoire

Chemin de croix le vendredi Saint, 25 mars à 9h à l’église de St Germain

 

LE PARDON : préparer son cœur et se rapprocher de Jésus en ce temps de grâce de l’Année Jubilaire de la Miséricorde

 

Célébrations de réconciliation 

Les élèves seront invités à se confesser :

Samedi 12 mars à l’église St Léger pour les 6èmes/5èmes de 13h45 à 16h30

Dimanche 13 mars à l’église de St Germain pour les 4èmes/3èmes/2des de 14h à 15h

Jeudi 10 mars de 12h à 14h : confessions à l’oratoire pour ceux qui le souhaitent

 

 

LE PARTAGE : montrer que l’amour que nous devons avoir les uns pour les autres est vrai, qu’il n’est pas seulement dans les mots mais dans les actes.

 

Action « St Augustin et l’Arbre à Pain : ensemble contre la faim »

Grande collecte de biens alimentaire au profit de la banque alimentaire de St Germain, L’Arbre à Pain.

 

LE JEÛNE : faire de la place dans son cœur, sortir de ses habitudes de confort, et ainsi être plus disponible à Dieu et aux autres.

Opération « Bol de riz », le vendredi Saint , 25 mars

Au lieu du repas habituel, une part de riz et un fruit seront servis aux élèves et au personnel. L’école s’engage à reverser à l’Arbre à Pain,   la différence entre la part de riz et le repas classique.

 

En cette Année Sainte, le Pape François souhaite que ce temps de pénitence soit vécu de manière «plus intense» pour célébrer et expérimenter la miséricorde de Dieu.

Le Saint-Père nous invite à ne «pas laisser passer en vain ce temps de Carême favorable à la conversion».

 

Soutenons nos jeunes dans leur chemin de conversion !

 

Bon carême à tous.